Booba – Kayna Lyrics

[Paroles de “Kayna”]

[Intro]
Mourir au front

[Couplet 1]
J’suis dans l’fourgon rouge et noir, Barracuda, Hannibal
Tout est pensé, pyramidale, l’être humain, le pire animal
Si j’avais su, j’aurais pas venu, j’aurais mis personne au monde
Maintenant sont là, masha’Allah, on combat comme Yoda, pas de tombe
La guerre fait partie de la paix, la mort fait partie de la vie
Pas l’un sans l’autre, on choisit pas, on l’fait, rate-pi, ma maladie
Femme, enfants, à l’abri, si on les perd, on perd tout
Le matériel, c’est 3enneni, j’préfère l’honneur qu’ma Ferrari
Lit superposé en cellule, commis en haut, le boss en bas
Ville de riche ou pas, frérot, j’suis calibré, Marcel Sembat
Au KFC avec Brazza, j’commande un seau, j’attends deux gos
Le bon vieux temps, starfoullah, c’que j’vais leur faire à ces flocos
J’suis noir et blanc donc je suis gris, dans mon esprit, fait jamais beau
B2O, les généraux, on peut remplir l’Atlético
J’ai des armes de l’Est au cas où, Biélorussie, Monténégro
Elle voudrait qu’j’l’emmène à Venise, moi, j’prie pour la montée des eaux

[Refrain]
Tout niquer, mourir au front, ma destinée, demande à Kayna
Mes seuls placements, produits qu’j’ai fait, haschich, amné’, cocaïna
On partira drapeau hissé, canon vissé, en bon soldat
Frérot, pleure pas, au fond des océans, on se retrouvera

[Couplet 2]
P’tit Haïti avec Gato sous l’projecteur des hélicos
Plus Bamako qu’Hollywood, d’mande à ‘sito c’est quoi le mood
Fils du béton où y a pas d’arbre, où rien n’est stable, où y a pas d’sable
Drapeau négro jusqu’à la muerte, à Bora Bora ou à Bagdad
J’veux bien partager mon grec, j’couperai pas ma canette en deux
La lumière qu’tu vois dans mes yeux vient seulement d’une planète en feu
Elle m’parle de ses projets, qu’elle est amoureuse, j’suis sur le i12, au bout d’ma vie
Elle veut un cuni, du Louis Vui’, son seul avenir : c’est l’bus de nuit
Chaque odyssée finit comme ça, rien n’y peut, rien ne changera
Alloco, cailloux de crack, Mondéo, Akha la BAC
T’as pas d’avis, je me méfie, si tu penses pas, c’est que t’es con
J’descends des rois, j’descends des lions, comme Gengis Khan, Napoléon

[Refrain]
Tout niquer, mourir au front, ma destinée, demande à Kayna
Mes seuls placements, produits qu’j’ai fait, haschich, amné’, cocaïna
On partira drapeau hissé, canon vissé, en bon soldat
Frérot, pleure pas, au fond des océans, on se retrouvera
Tout niquer, mourir au front, ma destinée, demande à Kayna

[Outro]
Mourir au front en bon soldat
Eh, eh, eh, eh, eh

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *